Lundi 11 juillet 1 11 /07 /Juil 11:07

Plusieurs légendes cours sur l’origine de ce pompon rouge:

 

1)  En 1804, un uniforme a été institué par arrêté, disant que les matelots et les mousses porteraient tous la veste et le pantalon bleus, le bouton de corne timbré d'une ancre croisée de deux sabres, un gilet rouge, un chapeau rond et une cravate noire ...

http://www.histoire-empire.org/docs/bulletin_des_lois/vie_militaire/uniforme_marins_05_05_1804.htm

 

A Toulon, c'est Louis-René-Madeleine Le Vassor de La Touche, comte de Tréville dit « Latouche-Tréville », qui voulut distinguer les différents équipages par des pompons de couleurs différentes, réservant la couleur rouge au vaisseau amiral. On peut voir dans cette mesure l'origine du fameux pompon rouge de nos Marins français...

En 1808, ce sont 50 bataillons qui furent créés pour la Marine impériale, eux-mêmes remplacés en 1813 par des équipages de haut bord. Au fur et à mesure, une militarisation s'instaure progressivement dans les Corps Marine.

 

De_la_Touche_Treville_par_G_Rouget_Versailles.jpg

 

2) L'origine viendrait des Mécaniciens quand le « bachi » n'existait pas encore. Pour se protéger la tête, dans les premiers vapeurs, les matelots glissaient un morceau d'étoupe sous son couvre chef. La couleur rouge viendrait du fait que Napoléon Premier ai été Maître de l'Europe pendant 24 Heures.

 

Bonifacio-chapeau-Napoleon.jpg  

 

3) Le 9 août 1858, l’impératrice Eugénie inaugure le Pont Impérial de Brest. Lors d’une visite d’un navire, un marin, se mettant au garde à vous, se blesse à la tête en se cognant au plafond du bateau. Désolée pour lui, l’impératrice lui offre son mouchoir blanc qui se teinte aussitôt de rouge au contact de la plaie.

 

Eugenie_imperatrice.jpg

 

La Vérité :
 
La houppette (ancêtre du « Bachi »), définie par le texte de 1858, apparaît dans les années 1840 à une époque où les conditions d'habitabilité des navires se sont améliorées.
 
Pour un besoin technique de finir le fond du bonnet, il apparaît que la confection d'un bonnet se termine par "diminution" par un seul fil de laine et donc une seule couleur... Or la houppette initiale était constituée de fils bleus et rouges. Le "pompon" n'était en fait qu'une façon de finir l'ouvrage de laine, bien souvent tricoté par le marin lui-même. Actuellement, il est confectionné à la main par des ouvrières d’une manufacture de la Sarthe.

 

Bonnet-de-laine-tenue-de-travail-1858.jpg



Les différentes étapes de l'évolution de cette coiffure vers le bachi du XXe siècle sont les suivantes :

- réduction à une seule bande en 1870 et houppette de couleur rouge à partir de 1871;

- adjonction du ruban légendé ornant le chapeau de feutre en 1872.

En 1870, le bonnet devient une coiffure de sortie…

 

Bachi_Marine-Nationale.jpg

 

Le pompon national a un diamètre de 8cm, pèse environ 14g et mesure 2,5cm de hauteur. Il est teinté de la couleur rouge garance.

 

http://www.aucolbleu-brest.com/

 

 

 

Pompon-du-marin.jpg

 

Voyons maintenant les quelques superstitions concernant ce fameux pompon rouge sur le béret des marins de la Marine Nationale Française.

 

Ce pompon rouge permet d’acquérir 24 heures de chance, à condition de le toucher avec l’index gauche et que le marin ne s'en aperçoive pas !


Si le marin se rend compte qu'une fille a réussi à toucher son pompon, il lui réclame un baiser en gage ;-)


Si dans une même journée, on arrive à toucher 3 pompons, cela équivaut à 3 semaines de chance !

 

http://www.pirates-corsaires.com/superstitions.htm

 

Albatros.jpg

 

http://etremarin.fr/

 

la-marine-moi-jaime.jpg

Par Lolo - Publié dans : Blasons
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés